Alibaba se prépare à l’offensive pour contrer Amazon en Europe

offensive Alibaba amazon

Après son ascension fulgurante sur tout le territoire chinois, le géant Alibaba se prépare à son expansion internationale. Sa filiale de vente en ligne AliExpress, devenue leader dans les produits chinois, s’ouvre à l’international et tente de séduire les webmarchands européens. Naturellement, les acteurs français du e-commerce seront parmi les premiers webmarchands du géant chinois.

C’est dans un entrepôt à Hangzhou, en Chine, que se concentre toute l’opération logistique d’Alibaba. Sur les 600 000 colis qui partent chaque jour de cet entrepôt, de plus en plus de produits sont achetés aux quatre coins du monde, grâce à l’expansion fulgurante de la plateforme AliExpress. Pourtant, ce site près de l’aéroport de Hangzhou n’est qu’une infime partie de l’univers d’Alibaba, et les revenus générés par l’entrepôt représentent moins de 5% des chiffres d’affaire du groupe. Faisant partie des géants du web chinois BATX (avec Baidu, Tencent et Xiaomi), Alibaba ne cache donc pas son ambition : devenir une grosse pointure du e-commerce européen.

Quatre pays ciblés par Alibaba

La Chine ralentit actuellement sur le marché international, administration Trump oblige. Mais Alibaba est bien sur la rampe de lancement pour l’internationalisation, notamment en ciblant le marché européen. Pour ce faire, le géant chinois a modifié la stratégie de sa filiale AliExpress, qui cartonne aujourd’hui dans les produits chinois à petits prix. Parmi les destinations d’AliExpress figurent la Russie, son premier marché d’investissement, l’Espagne, la Turquie et l’Italie.

Mais l’ascension ne risque pas de s’arrêter là, puisque la France en est également une cible : Ning Yang, le responsable des activités en France assure que « les vendeurs français devraient pouvoir vendre sur AliExpress d’ici à la fin de l’année. » Il y a de quoi se rassurer pour les PME françaises, puisqu’AliExpress revendique déjà 9 millions d’acheteurs sur le territoire hexagonal.

Alibaba s'apprête à se lancer sur le marché européen
Alibaba s’apprête à se lancer sur le marché européen.

Une plateforme internationale pour concurrencer Amazon

L’ambition d’Alibaba est bien connue : passer d’une plateforme de distribution chinoise à une véritable plateforme e-commerce internationale. Cependant, le géant de BATX n’aura pas qu’Amazon à concurrencer : l’opération s’annonce ambitieuse, tant le marché français est déjà dominé par les grosses pointures Cdiscount, Leboncoin ou encore Wish. Mais pour le groupe, le rêve n’est pas si utopique puisqu’il reste encore un espace de développement important en France comme en Europe entière.

Contrairement à la majorité des plateformes, AliExpress ne fait pas payer des droits d’inscription aux webmarchands, ses revenus étant assurés par une commission sur les ventes. De plus, le site propose aux marchands de créer leur propre boutique, assortie de nombreux services pour maximiser leurs bénéfices et leur visibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *